vendredi 10 juin 2011

La brève existentialiste pédante du jour

Ce matin, on m'a dit: "vous avez un vrai problème avec la démocratie, vous !". C'est au cours d'un entretien pédagogique avec des professeurs de droit public que mes conceptions du système représentatif parlementaire et de la justice ont soulevé cet éclat de voix.

A celui qui me demandait pourquoi ne pas basculer dans une justice à l'américaine avec des juges élus, j'ai tâché de démontrer les horreurs du système électif appliqué à la justice. A un autre, j'ai vertement critiqué les modalités du parlementarisme français. Ni une ni deux, je suis vite passé pour un horrible tyran autoritaire en puissance.

Par réaction inconsciente, à interpréter ici dans le sens Sartrien, c'est-à-dire un inconscient de la mauvaise foi, j'ai acheté compulsivement l'après-midi même deux chemises à col Mao. Le lien me semble facile à établir ; ça doit relever quelque chose de profond chez moi.

Je ne m'inquiète pas, ma grande amie Hannah Arendt m'aidera à surmonter cette faiblesse et sublimer cette tare. Encore une qui, il y a 60 ans, aurait mieux fait de se taire pour le bonheur de dizaines de générations d'étudiants.

1 commentaire:

S./G.C a dit…

Votre goût pour les chemises à col "Mao" est révélateur, en lapsus qui tendrait à corroborer les critiques de votre interlocuteur, plus haut.
Les chemises à col Staline sont malheureusement moins aisées à trouver...
:-D