vendredi 10 décembre 2010

Les pensées philo du jour

Entendue à 17h36, dans la rue, celle-ci: "le bonheur, c'est pas une fin en soi ; c'est juste une passion de l'homme moderne". Dite par une anonyme, méchue, manteau rouge vermillon.

Lue à 10h11, dans un train en panne (la SNCF m'aime, je l'ai toujours su), cette autre: "au cours de sa vie, l'individu ne se contente pas d'agir, de parler, de penser ou de rêver -non, il garde le silence sur ce qu'il est, sur ce qu'il est le seul à savoir et qu'il est impossible de communiquer à autrui. Pourtant, il sait bien que l'objet de ce silence est la vérité même. C'est toujours sur nous-mêmes que nous nous taisons". Ecrite par Sandor Marai.

Je ne crains que l'anonyme reste anonyme et que Sandor Marai conserve ses titres de gloire. Je ne résiste pas à l'envie de partager la suite de cette citation: "Mais pourquoi un tel silence ? Dans l'un de ses livres (datant d'une époque où il n'était pas encore l'Ecrivain de la Cour gaullienne, un parvenu se faisant appeler Excellence), Malraux dit que l'homme se croit, tout au long de sa vie, dépositaire d'un Grand Secret. C'est là une erreur: l'homme est le réceptacle de misérables petits secrets qu'il s'obstine à ne pas révéler".

Dans son exil triste, qui s'achève par le suicide, notre écrivain hongrois a su trouver des mots très aimables à l'égard de notre premier Ministre de la Culture ! Reste que ses Mémoires de Hongrie sont un peu décevantes ; Stefan Zweig et Marai, deux phénomènes de mode de la fin du XXe, modes que je suis allégrement, un certain talent, un exil dans les deux cas et un suicide dans les deux cas. C'est ce qu'on appelle un destin, non ?

3 commentaires:

Bashô a dit…

As-tu lu "la secte du Phénix" de Jorge Luis Borges où on parle du Secret? ;-)

Kynseker a dit…

Non mais je peux le rajouter à ma liste de lecture... après les dizaines de livres que j'achète et que je n'ai pas le temps de lire...

Bashô a dit…

C'est une nouvelle et ce ne tient pas plus d'une page html. Voici un lien vers une de ces traductions : http://www.madore.org/~david/.misc/phenix.html