lundi 1 novembre 2010

Malte (#3): Périple en mer


Défiant nos amis du Routard, nous nous mîmes en route un matin pour la Grotte Bleue. On pensait se jeter dans la gueule d'une infernale machine dévoreuse de touristes. Que nenni ! Pas de cars remplis de japonais ni de vendeurs ambulants prêts à nous assaillir. Pas de queue à l'embarcadère ; le temps de s'acquitter du prix du bon de transport, nous fûmes embarqués sur une petite barque en compagnie de deux dames âgées pas très rassurées et d'un petit quota de jeunes allemands en vadrouille linguistique au pays de l'anglais maltais.


On serait bien allé jusqu'à l'îlot de Monte-Cristo mais notre pêcheur, qui nous tenait lieu de guide, a suivi le chemin conventionnel jusqu'aux diverses grottes réputées pour la couleur exceptionnelle de leurs eaux. Nous avons donc pénétré au fur et à mesure dans chacune de ces grottes où le calme et la pénombre se disputaient la palme de l'angoissant.


Le conducteur de l'embarcation n'était pas avare en anecdotes et explications et nous a emmenés au plus profond des entrailles de la roche là où d'autres barques se contentaient d'un petit tour rapide. L'excitation des petits allemands le poussait à les surprendre et à leur faire peur autant que possible. En tout cas, on a pu s'approcher au mieux des coins où l'eau est effectivement d'une couleur invraisemblable et où ses reflets sont proprement hallucinants.


La dernière grotte fut donc la plus belle ; arnachés dans nos gilets de sauvetage de fortune, nous étions bien ballottés car cette grotte était la plus en mer ; mais j'ai tout de même essayé de prendre quelques photos (assez peu représentatives toutefois de la couleur et des reflets réels de l'eau).


2 commentaires:

Gouli a dit…

Très jolies photos. Celà donne envie.

Kynseker a dit…

Bienvenue dans ces pages !

Et merci pour ce commentaire. Il y a de quoi faire à Malte pour les amoureux de la mer, des églises et des villages pittoresques dans une ambiance survoltée.

Par contre, les plages sont pour la plupart minables et prises d'assaut de façon inconsidérée. Pas recommandé pour faire bronzette.