lundi 7 juin 2010

Oh ! La belle bleue !


Ma mère m'avait benoitement demandé avant mon départ pour Prague si la mer n'allait pas trop manquer. Je lui avais ri au nez du haut de mes certitudes. Finalement, c'est bel et bien une des choses qui m'a le plus fait défaut. Ce weekend a été l'occasion de renouer avec l'élément aquatique grâce à une longue journée passée sur le porte-avions Charles de Gaulle.


Sous le patronage du Capitaine de la famille, nous avons visité infirmerie, boulangerie, carré des officiers, cabine de catapultage, cabine de pilotage, salle de sport, salle de contrôle aérien etc etc... Un bon petit repas frugal plus tard, nous assistions à une longue démonstration aérienne. Catapultages de Rafale, de Super-Étendard, d'avion Radar ; manœuvres d'hélicoptères (homme-grenouille et descente en rappel d'hommes armés inclus) ; appontages... Bruyant, impressionnant et... polluant !



A peine reposé par un somme dans la cabine, bercé par les bruits de soufflerie, diner nocturne dans un charmant restaurant toulonnais. Près de la plage de cette ville qui est bien plus souriante et accueillante que je ne l'imaginais. De jolies places et des aménagements récents.

Le lendemain, retour par le chemin des écoliers en passant par la route des crêtes de La Ciotat, toujours aussi divine. Vue imprenable sur les fameuses calanques de Cassis qui sont, in fine, plus belles vécues de loin que quand on est mêlé à la foule compacte et surchauffée, amoncelée sur les bouts de rochers.



Un agréable weekend conclu par un ultime détour par le mas familial pour cueillir dans le potager salades, artichauts, cerises, fèves, pois plats...


4 commentaires:

vartan a dit…

Vraiment belles tes prises, tu donnes une ambiance presque pittoresque à ton porte-avion. Les croisières Costa ! :-))

Syl./GC a dit…

Je préfère nettement les 3 dernières images.
Les premières font regretter vos belles photos d'édifices baroques ou vos pérégrinations italiennes...
Il est vrai que je n'aime guère l'acier, les canons, et les avions vrombissants...

Kynseker a dit…

Merci à tous deux !

Ça me fait penser que j'ai toujours un compte-rendu viennois à faire... Et quelques notules sur des petits coins pragois sympas.

Jérémie J. & Florian B. a dit…

Excellent, magnifique !
Je suis toulonnais, où plutôt bandolais et le récit de cette ballade m'a un peu mis la larme à l'oeil: les paysages, le "bleu", le Charles de Gaulle (j'y ai effectué un stage lorsque j'étais au lycée) les calanques au loin et les grandes roches grises nappés de buissons...
Jérémie