vendredi 5 mars 2010

Petites attentions (ou pas)

Vous en rêviez, il l'a fait. L'énième volume des sujets qui font s'ébaubir l'ingénu de passage (pour longtemps) à Prague. Sur quoi a-t-il porté son attention, le bougre ?

1) La présence de garde-robe dans tous les lieux publics. A l'université, existe donc une préposée aux manteaux qui est chargée toute la sainte journée d'accrocher et de décrocher des portes-manteaux les vestes des étudiants qui les lui confient. Tout étudiant trainant ses guêtres dans l'enceinte de la faculté plusieurs heures se déleste ainsi de son hivernale protection pour ne pas être encombré. Au pire, il y a des rangées de porte-manteaux dans chaque salle. Rien de tout cela en France et c'est pourtant fichtrement pratique ! A l'opéra ou au théâtre, vestiaire de rigueur, efficace et toujours gratuit.

2) Au supermarché (encore ?! oui, c'est une obsession chez moi), n'avoir que rarement le temps de ranger toutes ses courses dans les sacs. Le client suivant ne peut attendre ne serait-ce une dizaine de secondes. Être donc obligé d'attraper malencontreusement toutes les victuailles non emballées et de les transporter jusqu'à l'immense planche fixée au mur quelques mètres plus loin. Planche expressément conçue à cet effet. Des dizaines de clients y déposent leurs achats qu'ils n'ont pas eu le temps d'emballer en caisse et finissent de les ranger dans leurs sacs. Comme quoi la course au rendement n'est pas l'apanage de nos bonnes vieilles sociétés d'Europe de l'Ouest...

Aucun commentaire: