vendredi 26 février 2010

Fuite organisée

Malgré les beaux jours qui essaiment, je prépare toujours activement quelques voyages pour m'échapper de mon enfer doré pragois. D'abord, rentrer passer quelques jours en France, réclamés à corps et à cris que nous sommes, pour parloter des heures avec les copines et, hélas, régler divers détails administratifs et logistiques. Manger aussi une blanquette de veau et des churros qui hantent nos nuits ; enfin là je m'égare.

Ensuite, le dernier weekend de mars, passer quatre jours à Venise. Histoire de ne pas perdre la main en fait de stakhanovisme touristique. Rire sous cape de louer une chambre d'hôtel au tiers du prix qu'elle aura dès le premier avril !

En mai, pour achever cette superbe année, ce sera un long séjour à Bratislava et Vienne. Mais, entre temps, je dois à tout prix retourner à Rome. On me nargue ici ou là avec cette exposition sur Caravage. Et mon outrecuidant favori, tout juste revenu du Palais Farnèse, de rentrer tous les soirs du travail en me répétant combien on voit vraiment des affiches partout dans Rome pour cette expo. Ah le sapajou !

2 commentaires:

Syl./G.C a dit…

Vous avez une belle plume.

Cyrielle a dit…

Caravage! La je suis blasée! profitez pour moi!