mardi 6 octobre 2009

Comment être une fashion victime à Prague ? (bis)

Avoir un look urbain un tant soit peu habillé (juste un pantalon noir, une chemise et une veste ; la base de mes tenues aixoises) à Prague n'est pas recommandé. On vous regarde de travers dans la rue, vous vous sentez donc en décalage. Surtout, on vous identifie immédiatement comme étranger, ce qui n'apporte aucun avantage, bien au contraire. Cette reconnaissance visuelle permet en effet aux contrôleurs du métro de vous sauter dessus à chaque occasion. C'est pourquoi, pour un peu que je prenne les transports en commun dans la journée, je suis généralement contrôlé deux à trois fois par jour.

Aucun commentaire: