vendredi 6 novembre 2009

Au n°35

Ah ! Štěpánská 35 ! Toute une histoire ! Un petit coin de France à Prague. C'est l'adresse du très fameux Institut Français, dont je vous ai déjà plusieurs fois entretenu. C'est un grand bâtiment qui abrite de quoi se ressourcer dès qu'on a le mal du pays. Un cinéma, une librairie, une médiathèque, une galerie d'art et un café. Maintenant que j'ai trainé mes savates dans tous ces endroits, je peux vous en parler plus longuement.


La médiathèque est un bel espace où on peut lire tous les périodiques qui soient, des plus habituels aux plus improbables. La sélection CD est un peu loufoque: destinée aux tchèques, elle fait la part belle à la bonne vieille chanson française... En matière de musique classique, le choix est éclectique et on trouve quelques raretés et vieilleries. Le rayon DVD est bien fourni, là aussi que des films français. On y trouve facilement les dernières nouveautés. Le rayon livre est conséquent en ce qui concerne les livres d'art, d'histoire, classiques de la littérature et littérature française contemporaine. On aura par contre du mal à trouver des livres sociologiques un peu pointus, des polars, des œuvres étrangères. Le choix est généralement assez consensuel, on ne trouvera rien de très subversif que ce soit en roman ou en essai. Grand rayon BD à signaler.

La libraire francophone s'adresse essentiellement aux valeureux tchèques qui essayent d'apprendre notre belle langue et propose donc divers ouvrages didactiques. Elle propose également de nombreux livres de poche. Mon temps libre m'offrant le loisir de combler mes lacunes en matière de classiques, le choix me convient. Mais dès qu'on sort des sentiers battus, il faut commander. Et attendre 6 semaines pour recevoir sa commande... Evidemment, il faut compter deux euros de plus qu'en France pour le même Folio.

Le cinéma offre un large choix de films français récents (pour vous situer un peu, on en est à "Coco avant Chanel" ou encore au "Prophète" de Jacques Audiard). La salle fait un peu "salle des fêtes du village du coin" mais l'écran est très grand. Les sièges ne sont pas du premier confort et l'écran est à moitié flou mais pour 40czk (1,7€) la séance, on ne peut pas se plaindre !

La galerie d'art programme des expositions temporaires diverses et variées. D'art contemporain ou de photos (Patrick Chauvel dernièrement). C'est toujours audacieux, dans tous les cas.

Le café propose des bonnes petits viennoiseries françaises et breuvages dans une ambiance très parisienne (et aux prix parisiens !).

Mais l'IFP reste un endroit privilégié dans la mesure où il propose de nombreuses activités et événements de grande qualité à des prix très raisonnables. Ainsi, de nombreux universitaires français prestigieux viennent donner des conférences sur des sujets très variés. Des écrivains viennent présenter leurs derniers ouvrages et faire des lectures publiques pendant que des artistes viennent donner des concerts (Emilie Simon ou dans un autre genre, William Christie). Enfin, l'IFP organise régulièrement des festivals (du film français, par exemple).

Aucun commentaire: