mardi 1 septembre 2009

Mes parents sont chous

Jamais je n'aurais cru que mon départ à Prague commencerait comme cela: un cadeau attentionné et... empoisonné ! A l'ouverture du joli paquet, le paternel trépignait d'impatience et affichait le sourire satisfait de celui qui a préparé un mauvais coup. Et pour cause ! Mes parents étaient fiers de me rapporter de leurs vacances à Courchevel ceci:


Je suppose que je suis censé porter ces admirables chaussons dans ma non moins charmante cité U pragoise ?
N'oubliez pas d'admirer la magnifique paire de chaussettes en laine qui accompagne ces espèces de moufles pédestres. Désormais, impossible d'oublier mes chers parents à Prague: à chaque regard moqueur et interloqué, je penserai fort à eux. Merci, vraiment, du fond du coeur.

Aucun commentaire: