mardi 29 septembre 2009

Les tchèques, les vieux et la politesse

Petite note, en écho à mon futur cours sur les protocoles et les usages en France, consacrée à la politesse vue par les tchèques. Ils vouent un culte aux vieux. Et ceux-ci en profitent comme de droit. Ils sont tout puissant dans les transports en commun: une tête un peu grisonnante à l'horizon et tout le monde se dispute pour lui laisser sa place. Et s'il ne reste plus qu'une place de libre, les vieux se disputent entre eux. On assiste à des courses de rapidités entre ivrognes séniles et armés de béquilles.

Ce n'est plus le cas à Paris mais ici on attend patiemment que les gens sortent du métro ou du tram avant de s'y engouffrer. Et vous savez quoi ? C'est bien plus rapide et agréable pour tous que la cohue bagarreuse parisienne !

Ca méritait d'être signalé.

3 commentaires:

Killcow a dit…

T'es sûr de pas t'être trompé d'avion et avoir débarqué au Groland ? parce qu'un culte pareil voué aux vieux...

Kynseker a dit…

Parfois, je me demande !

Non vraiment, une tête blanche à l'horizon est tout le monde commence à se lever pour céder sa place. Et les vieux n'hésitent pas à raler s'ils n'ont pas leur petit espace vital...

Cid Kosovën a dit…

C'est la même chose au Kosovo : les gens se bagarrent dans le bus pour laisser la place aux vieux, et ils leur disent même bonjour dans la rue alors qu'ils ne les connaissent même pas ! Et le pire, c'est que dans ce même bus, souvent, le vieux ne veut pas prendre ta place. tu restes donc assis, et les autres vieux assis à côté, quand ils voient qu'il y a un de leurs congénères debout (celui qui n'a pas voulu s'asseoir)et que toi, tu es assis, ils te lancent des regards courroucés ! Foutus vieux !