mardi 1 septembre 2009

La bohème...

Alors qu’à quelques jours de mon départ je m’interroge encore souvent sur mon choix, je me rends compte que partir au cœur de la bohème était tout naturel. Je me veux bourgeois-bohème (même si je n’en ai ni les moyens ni le tempérament) et puis… il y a Charles tout de même !


« La bohème, la bohème

Ça voulait dire on est heureux
La bohème, la bohème

Ça voulait dire on a vingt ans
La bohème, la bohème

On était jeunes, on était fous »


Même si écouter Aznavour vous décrédibilise à jamais (auprès d’idiots inconnus, non auprès de fidèles amis qui se régalent de vos tares), il faut reconnaître que cette chanson colle parfaitement à ma situation. Mais gardons-nous de nous réjouir trop vite : il ne faudrait pas qu’après une année de bohème on donne raison au vieux Charles :


« La bohème, la bohème
Ça ne veut plus rien dire du tout »


En attendant, écoutons (si, si !) :


Aucun commentaire: